Solution pour les concepteurs >

Prescriptions pour les maîtres d’ouvrage et les maîtres d’œuvre

Tout déplier

Prescriptions techniques

Ce chapitre a pour vocation de regrouper des extraits de CCTP et des prescriptions techniques.

Ceux-ci seront largement à adapter par les concepteurs en fonction :

  • Des locaux à traiter ;
  • Des souhaits spécifiques de la MOA ou des utilisateurs, sur la question des commandes ;
  • De l’évolution des performances du matériel.

ALLOTISSEMENT

Il sera préférable que l’entreprise en charge du lot courant fort soit en charge des brasseurs d’air plafonniers.

Leur installation demande principalement des compétences électriques et non aérauliques. Les limites de prestations en termes de câblage ou d’interférence avec les luminaires en plafond seront ainsi plus aisément traitées.

Les prescriptions données ici s’adressent à tous les professionnels. Elles synthétisent à la fois les exigences réglementaires, les recommandations techniques et les exigences en vigueur pour les partenaires d’EDF du réseau AGIR Plus portant sur la sélection des appareils.

Prescriptions techniques générales, retenues par EDF pour les partenaires AGIR PLUS (en Guadeloupe) :

Critères obligatoires : les 10 points à respecter pour la sélection des appareils :

  • Puissance moteur max ≤ 70 W (privilégier moteur DC) pour les modèles d’un diamètre ≤ à 70 pouces (180 cm). Pour les tailles supérieures, seul le critère d’efficacité en W/m3.h devra être respecté.
  • Surface de confort de 2,27 x (D/52)² m² minimum, garantissant une vitesse d’air de 0,5 m/seconde.
  • D étant le diamètre du brasseur en pouces.
  • Puissance acoustique de 45 dB(A) max à la vitesse assurant la surface de confort de 2,27 x (D/52)² m².
  • Puissance acoustique de 35 dB(A) max à la plus faible vitesse.
  • Efficacité > 500 m3/Wh à vitesse minimale et > 140 m3/Wh à vitesse maximale.
  • 3 vitesses de fonctionnement minimum.
  • Diamètre 132 cm (52 pouces) minimum.
  • Eclairage : compatible LEDs avec température de couleur < 5 400 K ou pas d’éclairage.
  • Fixation : rotule (+tube) de fixation obligatoire entre le support plafond et le groupe moteur/pâles.
  • Système de sécurité (installation en zone sismique 5) : 3e point de fixation dissocié (harnais ou câble de sécurité).
  • Garantie de 10 ans sur le moteur.

Critères techniques recommandés :

  • Puissance de veille à l’arrêt < 0,2 W.
  • Retour obligatoire à la position éteinte : éclairage et rotation.
  • Un sens de rotation unique (sens inverse des aiguilles d’une montre).
  • Un indice IP44 pour garantir l’ensemble du matériel contre la corrosion.
Logo Agir plus

Critères complémentaires

Ces critères complètent ceux d’EDF. Ils ont pour objectif la réalisation d’installations durables, efficaces et de qualité.

Critères de sélection des appareils

ObjetDescription
Motorisation•   Puissance absorbée, à vitesse maximale, inférieure à 60 W (hors éclairage), pour les appareils jusqu’à 152 cm (60 pouces).
•   Au-delà de 152 cm, se reporter aux prescriptions de performance énergétique.
•   Puissance de veille à l’arrêt < 0,2 W.
•   Indice de protection électrique IP44 a minima pour le bloc moteur.
Performances•   Performances énergétiques > 500 m3/Wh à basse vitesse.
•   Performances énergétiques > 140 m3/Wh à vitesse maximale.
Acoustique•   Niveau sonore à vitesse max ≤ 45 dB pour les locaux de jour (séjours, bureaux, salles de classe, etc.).
•   Niveau sonore à vitesse max ≤ 35 dB pour les locaux de nuit (chambres).
Réglages•   3 vitesses de fonctionnement minimum pour les locaux de jour (salons et séjours, pièces de vie en tertiaire : salles de classes, bureaux, salles d’attente, salles de réunion, réfectoires, etc.).
•   Au moins 5 vitesses de fonctionnement minimum pour les locaux de nuit (chambres).
Éclairage•   Éclairage LED (ou culots E27 compatible LEDs) ou pas d’éclairage : choix à la discrétion des usagers.
Matériaux•   Pales métalliques (acier laqué, aluminium) proscrites



Les pales métalliques sont à éviter en climat tropical en raison de leur sensibilité à la corrosion, y compris sur des pales en aluminium si non anodisées. Par ailleurs, elles renforcent la crainte psychologique d’un risque lié à la sécurité (syndrome des lames).

Critères de mise en œuvre

Prescriptions complémentaires de mise en œuvre

Dimensionnement

  • Diamètre minimal de 132 cm (52 pouces) pour local < 12 à 15 m².
  • Diamètre minimal de 152 cm (60 pouces) pour local > 12 à 20 m².
  • 1 appareil par local dans la limite de 20 m². Un local de 30 m² (par exemple un séjour) aura 2 appareils installés.
  • Pour les locaux de surface supérieure à 50 m², une étude spécifique de dimensionnement, réalisée par un professionnel (BET ou fabricant), est nécessaire.

Implantation

  • En coupe, mini 30cm entre plafond et plan de rotation des pales.
  • En plan, mini 30 à 50 cm entre bout des pales et cloison/refend/ autre élément suspendu.

Fixation dans le béton ou dans un élément structurel bois ou métal capable de reprendre a minima 10 fois le poids de l’équipement et supportant les vibrations.

En zone sismique 5

Une double fixation est exigée pour l’intégralité des appareils. Elle consiste à doubler le système de fixation de série par un câble antichute dans le cas où la fixation de série serait détériorée sous l’action des accélérations horizontales en cas de séisme.

Une note de calcul spécifique devra détailler le dimensionnement de ce dispositif en phase PROJET.

Dans le cas de plenum et de faux-plafond

En présence d’un faux plafond, aucun brasseur d’air ne pourra être fixé directement sur ce faux plafond en dalles ou en plaques de

plâtre suspendues, compte-tenu des effets dynamiques générés par l’équipement.

L’utilisation de tiges filetées d’un diamètre minimal de 6mm équipées d’un raidisseur et de câble latéraux ou tout autre dispositif correctement dimensionné permettant de traverser le plenum pour se fixer dans les

éléments structuraux du bâtiment est nécessaire.

Sauf déclaration plus contraignante par le fabricant, un brasseur d’air doit à minima recevoir 2 points d’ancrages dans des éléments structuraux.

Raccordement électrique et commandes

Prescriptions spécifiques au logement / projet résidentiel

  • Un départ électrique spécifique clairement identifié, muni d’un disjoncteur, alimentera le ou les brasseurs d’air, dans la limite de 8 brasseurs d’air par départ (conformité NF C15-100).

OU

  • Le départ électrique alimentant les brasseurs d’air sera celui des points lumineux du logement uniquement. Il devra aussi être clairement identifié (alim éclairage ET brasseurs d’air écrit sur le tableau), dans la limite de 8 points d’éclairage/brasseurs par départ (conformité NF C15-100).
  • Pour les appareils équipés d’éclairage : retour à la position éclairage seul après coupure/ remise en tension par l’interrupteur de commande de l’éclairage.

Prescriptions spécifiques pour une salle de classe ou des locaux tertiaires

Pour les salles d’enseignement :

  • L’interrupteur simple repéré «ventilateur» (par étiquette en dilophane gravé) à l’entrée de la salle pilotera l’alimentation d’un coffret situé près du tableau blanc de la salle ou du bureau de l’enseignant.
  • Ce coffret contiendra l’ensemble des commandes de vitesse individuelles de chaque brasseur d’air étant reporté en façade de la gaine de salle de cours, il sera possible de régler individuellement chaque brasseur d’air si l’enseignant le souhaite.
  • Pour les appareils non équipés d’éclairage : retour à la position avant coupure après remise en tension par l’interrupteur de commande éventuel.